La Xbox 360 de Microsoft

C’est lors des fêtes de fin d’année de 2005 que l’épopée Xbox de Microsoft commence avec le lancement de la première console de jeux de septième génération faisant appel à la technologie de haute définition graphique et à l’intégration du Wi-Fi.

L’évolution de la console

Depuis la première console autant dire que les modèles de la gamme Xbox se sont succédés. La Core Système d’abord, premier modèle de l’histoire de la marque, ne comptait ni casque, ni mémoire et la manette, quant à elle, était filaire. En 2007, une finition chromée et 20 Go de mémoire associée au disque dur ont été ajoutées à la première pour en faire La Prémium. C’est en novembre 2007 qu’est sortie la 360 Elite sous une couleur noire mat avec un disque dur de 120 Go et l’adaptation à la technologie HDMI. Disposant d’une mémoire interne de 128 Mo et d’une manette sans fil pour un prix revu à la baisse à plusieurs reprises, l’Arcade sortie en fin 2010 était la console la moins chère du marché concurrente directe de la PS3.

La Xbox 360 Slim ; dernière en date

Aux courbes agressives et sous un revêtement noir laqué, la Xbox 360 Slim sortie en juillet 2010 présente une baisse de volume de l’ordre de 15% et se décharge de son disque dur. Néanmoins 4 Go sont inclus comme mémoire interne et des périphériques de stockage amovibles peuvent être ajoutés. Le pack commercialisé en Europe inclus le dispositif Kinect.

Une révolution nommée Kinect

La Kinect est une véritable révolution conceptuelle dans le monde du jeu vidéo. Utiliser son corps comme moyen de contrôle, c’est enfiler les habits des personnages et entrer en interaction avec les univers réalistes et fantastiques du graphisme contemporain pour un moment d’évasion. Ainsi la technologie Kinect transforme les parties traditionnelles en de véritables séances de sport où chacun est invité. Par delà son rattachement à la console comme contrôleur du jeu, il semblerait que la kinect soit le premier pas vers la commande intuitive à distance dont les possibilités d’application sont multiples et pourront par la suite se décliner à tous les domaines du multimédia.